Imprimer
Catégorie : Actualité
Affichages : 258
 
 
 
En prélude à la prochaine session de l'année 2022 de la Commission Nationale de Planification du Développement (CNPD), son secrétariat technique tient un atelier de préparation de deux projets documents de politiques de développement et leurs plans d’action qui seront examinés à la prochaine session de la CNPD.
 
Le projet de plan stratégique national de promotion, de l’élimination des mutilations génitales féminines (MGF) au Burkina Faso et le projet de stratégie nationale d’évaluation des politiques publiques ainsi que de leur plan d’action opérationnel sont les documents qui doivent être examinés à la prochaine session de la Commission nationale de planification du développement (CNPD).
 
Les travaux de cet atelier permettront de s’assurer de la cohérence et la pertinence des documents susmentionnés soumis à l’analyse du secrétariat technique de la CNPD. Aussi, les membres du secrétariat technique de la CNPD examineront les plans opérationnels afin de s’assurer de la viabilité des stratégies.
 
La Commission Nationale de Planification du Développement a pour mission de veiller à la qualité des projets de documents de politiques de développement ainsi que leurs plans d'actions avant leur adoption.
Elle est particulièrement chargée d'examiner les projets de politiques et stratégies d'envergure pour s'assurer de leur pertinence avec le contexte national. Elle est aussi chargée d’examiner les projets de politiques et stratégies sectorielles pour s'assurer de leur cohérence avec les études exploratoires et le référentiel national de développement.
 
En outre, la CNPD a pour attribution de conseiller et d'alerter les acteurs du développement sur les questions nationales de développement.
Enfin, la CNPD donne un avis motivé sur les projets de politiques et stratégies de développement.
 
Le Coordonnateur de la Commission Nationale de Planification du Développement est le Directeur Général de l'économie et de la planification.